+ services en département
 
 
 
 
 

Votre correspondant PME

 

Grand Paris

 

Main d’Oeuvre Etrangère

 
Accueil > Essonne > Enquête sur les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes au travail (...)

Enquête sur les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes au travail en Essonne

| Publié le 3 mars 2014 | Dernière mise à jour le 22 janvier 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

L’enquête a été réalisée entre le 15 septembre 2011 et le 30 avril 2012, 1 360 questionnaires ont été recueillis.

 

L’organisation du colloque « Les violences faites aux femmes », le 22 novembre, par l’unité départementale de l’Essonne de la Direccte, résulte du constat de l’ignorance des violences sexistes et sexuelles au travail, notamment, dans le département de l’Essonne.
Une enquête a donc été réalisée.

 

Quelques chiffres retiennent plus particulièrement l’attention :

  • 16% des femmes ayant répondu au questionnaire affirment avoir subi un harcèlement sexuel ;
  • 4% des salariées ayant répondu à l’enquête déclarent avoir été victimes d’agressions ou de viols au cours des 12 derniers mois ;
  • une proportion importante de femmes ayant subi des violences sexistes et sexuelles ne trouvent personne à qui en parler.
     

    Ces chiffres témoignent d’une réalité méconnue sur laquelle règne encore la loi du silence.

     
     

    Il nous faut donc progresser pour diminuer, voire éradiquer, les violences sexistes et sexuelles commises à l’égard des femmes sur le lieu de travail.

     

    Pour ce faire, les acteurs concernés doivent :

  • poursuivre le développement de l’accès à l’information des salariées afin de leur permettre de connaître leurs droits et les recours possibles en cas de violences ;
  • sensibiliser les professionnels en contact avec les salariées à la problématique des violences au travail ;
  • améliorer les dispositifs d’écoute et d’accompagnement des femmes victimes de violences notamment avec l’implication des associations spécialisées mais aussi des organisations syndicales et des institutions représentatives du personnel, afin de permettre aux femmes d’engager, si elles le souhaitent des poursuites judiciaires tout en préservant leur vie professionnelle.
     

    C’est à ces conditions que régresseront ces violences qui portent atteintes à la dignité humaine.

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics