Nos services en département
 
 
 
 
 

Votre correspondant PME

 

Grand Paris

 

Main d’Oeuvre Etrangère

 
Accueil > Hauts-de-Seine > Quelques chiffres sur l’économie et l’emploi dans les Hauts-de-Seine

Quelques chiffres sur l’économie et l’emploi dans les Hauts-de-Seine

| Publié le 24 août 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le département des Hauts-de-Seine compte 1 586 400 habitants (soit 13,3 % de la population francilienne), son produit intérieur brut s’élève à 73,300 milliards d’euros, soit 23 % du PIB régional et concentre 12 % des établissements et 20 % des emplois franciliens.

Les entreprises/établissements et les salariés

Les Hauts-de-Seine constituent un territoire attractif et compétitif :

  • 2e pôle d’emploi francilien
  • 2e lieu de fixation des entreprises en Ile-de-France
  • 1er lieu d’implantation des grandes entreprises de + 1 000 salariés
  • La Défense : 1er quartier d’affaires européen
  • 2 400 établissements étrangers implantés dans le département
  • 8 pôles de compétitivité : Advancity, ASTech Paris-Région, Cap Digital Paris-Région, Cosmétic Valley Finance Innovation, Médicen Paris-Région, Mov’éo, System@Tic Paris-Région.

C’est un département très attractif pour les établissements et les salariés :

  • 45 100 établissements emploient au moins 1 salarié fin 2012 (26 % de l’ensemble des établissements alto-séquanais)
  • 85 % de ces établissements emploient moins de 20 salariés
  • 18 700 créations d’entreprises en 2014, dont 55 % micro-entreprises
  • 811 200 salariés travaillent dans les Hauts-de-Seine (1er trimestre 2015) Le tissu économique de TPE-PME est très dense :
  • 94 % du tissu économique est composé de très petits établissements de 0 à 9 salariés, soit 164 160 établissements recensés en 2012
  • 18 640 entreprises artisanales employant 30 000 salariés en 2014

Le territoire est innovant :

  • De grandes entreprises réputées porteuses d’innovation dans la recherche : Thalès, Dassault Aviation, MBDA, PSA Peugeot Citroën, Alcatel-Lucent, Novartis Pharma, Siemens…

Le développement de ce territoire s’appuie notamment sur :

  • Le pôle de La Défense - Seine Arche : il concentre un ensemble d’activités économiques d’envergure mon¬diale, caractérisé par l’implantation de nombreux sièges sociaux fortement internationalisés (les groupes étrangers emploient un quart des salariés du département)
  • Les territoires de la boucle nord : ils se caractérisent par une identité économique propre, liée notamment au port de Gennevilliers (1ère plateforme portuaire d’Île-de-France), à l’implantation de grands groupes industriels (Thalès Communication, Snecma, IBM…) et par une tertiarisation progressive du tissu économique
  • Le territoire du Grand Paris Seine Ouest ambitionne de conforter sa position de leader de l’économie numérique et plus généralement de favoriser l’innovation au travers d’expérimentations liées à « la ville durable et créative »
  • La partie sud du département se caractérise par un tissu économique relativement dense et diversifié, plutôt bien desservi par les transports en commun

Les actifs occupés et les demandeurs d’emploi

Un taux d’activité et un taux d’emploi élevés :

  • Au 1er janvier 2012, 78,1 % de personnes âgées de 15 à 64 ans, résidant dans les Hauts-de-Seine, sont actives contre 75,9 % en Ile-de-France et 73 % en France métropolitaine (jeunes (15 à 24 ans) : 38,1 %, seniors (55 à 64 ans) : 62,1 %, femmes : 75,7 %).
  • Au 1er janvier 2012, 69,8 % de personnes âgées de 15 à 64 ans, résidant dans le département, sont en emploi contre 66,7 % en Ile-de-France et 63,7 % en France métropolitaine (jeunes (15 à 24 ans) : 29,6 %, seniors (55 à 64 ans) : 56,4 %, femmes 67,6 %) Des actifs qualifiés et diplômés :
  • Le département recense 1 057 980 habitants âgés de 15 à 64 ans en 2012 dont 826 150 actifs occupant un emploi ou en recherche d’emploi. Parmi ces actifs :
  • 36 % exercent un métier de cadre ou une profession intellectuelle supérieure
  • 25 % exercent une profession intermédiaire
  • 24 % exercent un métier d’employé
  • 9 % exercent un métier d’ouvrier
  • 4 % sont des artisans, commerçants ou chefs d’entreprise
  • 40 % possèdent un diplôme de niveau Bac + 3 et plus

Des actifs principalement en CDI :

  • 80 % des actifs occupant un emploi sont en contrat à durée indéterminée ou titulaire de la fonction publique et 7,3 % sont en contrat à durée déterminée, contrat court, vacataires ou intérimaires

Un taux de chômage inférieur à celui de l’Ile-de-France et de la France métropolitaine :

  • Au 1er trimestre 2015, le taux de chômage des Hauts-de-Seine s’établit à 7,8 % de la population active. Il reste à un niveau inférieur à celui constaté sur l’ensemble de l’Ile-de-France (8,8 %) et de la France métropolitaine (10 %).

Une hausse de la demande d’emploi, particulièrement marquée chez les seniors et les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi depuis plus d’un an :

  • Fin juin 2015, Pôle emploi dénombre dans les Hauts-de-Seine 81 040 demandeurs d’emploi en catégorie A (demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi et sans emploi), en données corrigées des variations saisonnières (CVS), et 112 750 demandeurs d’emploi en catégories A, B, C (demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi).
  • 25,4 % des demandeurs d’emploi sont âgés de 50 ans et plus (catégorie A), soit près de 3 fois supérieurs aux jeunes de moins de 25 ans, qui représentent 9 % de la demande d’emploi du département.
  • 43,5 % des demandeurs d’emploi sont inscrits à Pôle emploi depuis plus d’un an en catégorie A. Pour plus de précisions, lire la note emploi mensuelle disponible parmi les publications ci-contre.
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics