+ services en département
 
 
 
 
 
 

Les synthèses filières

| Publié le 3 septembre 2015 | Dernière mise à jour le 8 janvier 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Études de veille réalisées par le département Développement économique, compétitivité, international (Déci) sur le tissus économique francilien, ses entreprises et ses filières stratégiques.

Le pôle "Entreprises, emploi, économie" est doté d’un département Développement économique, compétitivité, international (Déci). L’une des missions confiées à ce département est une mission de veille et prospective économique stratégique : approfondir la connaissance du tissu économique francilien, de ses entreprises, de ses filières stratégiques, de son potentiel et écosystème d’innovation, des dynamiques territoriales.

Un problème technique rend impossible l’accès à la plupart des documents à télécharger. Nous nous efforçons d’y remédier dans les meilleurs délais.

Le secteur francilien de la viande

L’activité agroalimentaire représente en Île-de-France un secteur économique loin d’être négligeable contrairement aux idées reçues : la filière alimentaire dans son ensemble, y compris l’artisanat, le commerce de gros et de détail et la restauration, comprend en effet en Île-de-France plus de 42 000 établissements et emploie près de
420 000 salariés, à comparer aux 6 millions d’emplois de la région Île-de-France soit 7% des emplois.

 

La filière de fabrication des machines d’emballage et de conditionnement

Le secteur de la mécanique reste important en Ile-de-France, où il représente 30 192 entreprises et 608 000 emplois. Il regroupe des activités de sous-traitance mais également des activités de fabrication de biens d’équipements. Cette étude sur les fabricants de machines d’emballage et de conditionnement se base entre autres sur la rencontre de 16 entreprises franciliennes du secteur par les chargés de mission de la Direccte entre octobre 2014 et février 2015.

 

La filière des réseaux sociaux

Placée au coeur des nouveaux usages, la dimension technologique du réseau social est fondamentale puisqu’elle rend possible l’évolution des interactions, démultipliant les échanges d’informations et la diffusion de contenus pour chaque individu à travers ses propres réseaux de relations. Si les activités liées aux réseaux sociaux demeurent difficiles à quantifier à l’échelon régional, le potentiel de croissance du secteur est particulièrement bien exploité en région Ile-de-France

 

La filière transport-logistique en Ile-de-France

De l’approvisionnement en matières premières à la distribution d’un produit fini, la filière « Transport – Logistique » regroupe de nombreuses activités (production, transport, entreposage, manutention…) dont la finalité est la gestion optimale des flux (qualité, coûts, délais).

 

La filière éco-industrie

L’étude porte sur la filière éco-industrie du secteur de l’adduction de l’assainissement et du traitement de l’eau. L’objectif de cette étude est d’établir un panorama général du secteur de l’adduction, du traitement et de l’assainissement en Ile-de-France afin d’en déterminer les principales caractéristiques, les problématiques ainsi que les principaux enjeux.

 

La filière Cloud Computing

Le Cloud Computing, ou informatique en nuage, est, outre ses nouvelles spécificités techniques, un nouveau concept, qui se traduit dans la réalité économique par une restructuration inévitable de la filière informatique.

 

La filière tourisme

L’étude porte sur l’activité du secteur touristique en Ile-de-France. L’objectif de cette étude est d’établir le bilan de l’année touristique 2014 de la région francilienne afin d’en déterminer les principales caractéristiques et les enjeux.

 

La filière déchets du BTP

L’étude porte sur la gestion des déchets issus des chantiers du Bâtiment et des Travaux Publics en Ile-de-France. Estimée à plus de 27 millions de tonnes, la production de déchets en Ile-de-France va connaître un fort accroissement avec les travaux liés au Grand Paris.

 

La filière agroalimentaire

L’étude porte sur la structuration de la filière alimentaire en Ile-de-France. L’Ile-de-France abrite un tissu dense et dynamique avec les sièges de nombreux groupes, le Marché international de Rungis (MIN) de Rungis, les groupements d’achats publics pour la restauration parmi les plus importants de France et un réseau dense de distribution. Il s’agit en effet d’approvisionner quotidiennement quelque 12 millions d’habitants.

 

La filière des matériaux composites thermoplastiques

Ce focus vise, d’une part, à mieux connaître la filière des matériaux composites thermoplastiques en en identifiant les réalisations, les acteurs et les compétences et, d’autre part, à en appréhender les enjeux.
Cette filière est émergente. Elle fait l’objet d’investissements importants compte-tenu des perspectives technologiques qu’elle offre.

 

La filière NFC mobile

Le NFC (Near Field Communication) Mobile désigne l’utilisation de la
technologie sans contact NFC au travers d’un téléphone mobile, grâce à la présence d’un composant supplémentaire au sein du terminal et qui permet son utilisation dans une multitude de nouvelles fonctions (carte de transport, badge d’accès, moyen de paiement ou carte de fidélité).
Constat francilien : Le taux de pénétration des cartes sans contact et le taux d’équipement des commerçants en terminaux NFC sont faibles. Ceci s’explique en partie par un manque de communication autour de cette technologie qui reste encore confidentielle. 2/3 des possesseurs de smartphone ne connaissent pas le NFC et 60% de ceux qui possèdent un mobile compatible NFC ne le savent pas.

 

La filière robotique

La robotique est traditionnellement divisée en deux segments :

  • la robotique industrielle (officiellement définie par l’ISO comme un contrôle automatique, reprogrammable, polyvalent dans trois ou plusieurs axes) ;
  • la robotique de service (à usage personnel ou professionnel).

L’objectif de cette étude est de déterminer comment les PMI françaises peuvent améliorer leur compétitivité hors coûts en franchissant le cap de la robotisation et d’identifier quels sont les leviers publics susceptibles d’accélérer cette transition.

 

La filière services aux entreprises

Cette étude porte sur les activités de la propreté, secteur fortement employeur et offrant des perspectives d’intégration, de formation et
de promotion (valeur ajoutée sociale). L’objectif est de présenter les principales caractéristiques du secteur, de proposer une analyse de
ses enjeux dans la conjoncture économique actuelle et d’identifier des pistes d’action et de soutien au développement économique des entreprises du secteur.

 

Etudes filières de la DRIRE

Découvrez aussi les les études sectorielles des services de développement économique et de métrologie de la Direction Régionale de l’Industrie de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE) réalisés entre 2007 et 2010 :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics