Direccte Ile-de-France
+ services en département
 
 
 
 
Accueil > Entreprises, emploi, économie > Le plan de soutien à l’aéronautique

Le plan de soutien à l’aéronautique

| Publié le 11 juin 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

L’industrie aéronautique française et européenne était habituée depuis près de 30 ans à une croissance soutenue par une augmentation constante du trafic aérien. Les carnets de commandes d’Airbus étaient remplis pour de longues années. Et par conséquent celui de centaines de PME dans toute la France. La crise a mis un coup d’arrêt à cette croissance.

Le trafic mondial s’est réduit au strict minimum. Les commandes d’avions ont été repoussées. La crise du secteur aéronautique a été brutale et la reprise sera lente.

Cet effondrement a une conséquence directe sur notre constructeur et ses sous-traitants : Airbus n’a pas eu d’autre choix que de réduire de 35 à 40 % les cadences de production de ses principaux programmes.

300 000 emplois directs et indirects qui sont en jeu, 35 000 ingénieurs sont concernés et avec eux des compétences rares qui mettront une génération à être renouvelées. Des territoires entiers pourraient être appauvris par des faillites parmi les 1300 entreprises industrielles qui composent le tissu aéronautique français. Enfin, ce sont 34 milliards d’euros par an d’excédents commerciaux qui pourraient être menacés.

Il est urgent de permettre à notre industrie aéronautique d’être plus compétitive et plus décarbonée au 21ème siècle.
Telle est l’ambition de ce plan qui représente un effort de 15 milliards d’euros de la Nation.

Documents à télécharger :

--

Webmestre |