+ services en département
 
 
 
 
Accueil > Entreprises, emploi, économie > L’actu de l’emploi et des entreprises en Ile-de-France > Lancement du Club « Paris, une chance. Les entreprises s’engagent ! (...)

Lancement du Club « Paris, une chance. Les entreprises s’engagent ! »

| Publié le 3 juillet 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le ministère du Travail encourage depuis mars dernier la création de clubs d’entreprises engagés pour l’emploi et l’insertion professionnelle des plus vulnérables. Le Club de Paris a été lancé le 26 juin et réunit déjà 70 entreprises.

Le Club de Paris « Paris, une chance. Les entreprises s’engagent ! » a été lancé le 26 juin à la Chambre de commerce et d’industrie de Paris en présence de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, Jean-Marie Marx, Haut-commissaire aux Compétences et à l’Inclusion par l’Emploi, Michel Cadot, préfet de la région Ile-de-France, Florence Poivey, Personnalité Qualifiée missionnée par la ministre du Travail et de Marcel Benezet, président de la branche des cafés bars brasseries du Syndicat national des Hôteliers, GNI-SYNHORCAT.

Il s’agit du 55ème club inauguré dans le cadre de l’initiative « La France, une chance, les entreprises s’engagent » lancée le 17 juillet 2018 par 100 dirigeants d’entreprises nationales réunis au Palais de l’Elysée, en présence du chef de l’Etat, et souhaitant porter une dimension inclusive à la démarche de leurs entreprises.

Le lancement du Club de Paris a permis de mobiliser une centaine de chefs d’entreprise de taille diverse - TPE, PME comme grands groupes - certains faisant déjà partie de réseaux de l’économie sociale et solidaire.
Ce lancement a été ponctué d’interventions autour de l’inclusion et de l’insertion par l’emploi, qui ont trouvé un écho certain auprès de l’auditoire. Dirigeants, cadres d’entreprises et artisans ont témoigné de leur engagement dans des dispositifs d’insertion par l’emploi - emplois francs, l’insertion par l’activité économique (IAE) et l’alternance - auprès de publics les plus éloignés de l’emploi que sont les réfugiés, les personnes handicapées, les séniors, et les personnes illettrées.
Le point d’orgue de ces interventions a été la prise de paroles de bénéficiaires, aux côtés de leur employeur, mettant ainsi en valeur la richesse que représente la diversité par l’emploi.
Dominique Restino, président de la CCI de Paris et président du club nouvellement lancé, a souligné sa volonté de mobiliser largement les entreprises parisiennes autour de l’inclusion, avec l’objectif de faire entrer plusieurs centaines d’entreprises parisiennes dans des démarches volontaires d’inclusion par l’emploi.

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics