Direccte Ile-de-France
+ services en département
 
 
 
 
Accueil > Entreprises, emploi, économie > Formation professionnelle > La formation professionnelle en Ile-de-France : tous les chiffres

La formation professionnelle en Ile-de-France : tous les chiffres

| Publié le 26 février 2020 | Dernière mise à jour le 28 février 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Début 2020, l’Ile-de-France compte plus de 25 000 prestataires de formation actifs et ayant leur siège en Ile-de-France

Parmi eux, plus de 10 000 sont à Paris et 3600 dans les Hauts-de-Seine. L’activité de ces prestataires est répartie pour nombre d’entre eux sur l’ensemble du territoire national.

Figurent parmi eux 307 centres de formation par apprentissage (CFA).

13 millions de stagiaires

Les 20 843 organismes de formation ont dispensé 450 millions d’heures-stagiaires à près de 13 millions de stagiaires (une même personne pouvant suivre plusieurs formations dans l’année).

Plus de 5000 organismes ont la formation professionnelle pour activité principale et 3000 font 100% de leur chiffre d’affaires avec la formation.

L’Ile-de-France se caractérise par une très forte présence des organismes privés à but lucratif.

Les préparations à l’épreuve théorique du code de la route et à l’épreuve pratique du permis de conduire sont éligibles au compte personnel de formation. Près de 600 autoécoles sont désormais enregistrées comme prestataires de formation.

Une forte dispersion de l’offre de formation et une forte concentration de l’activité sur les principaux organismes

Le produit financier de ces prestataires s’élève à plus de 7 milliards d’euros ce qui représente près de la moitié de l’offre de formation nationale en termes de produits financiers.

Près de 8 % d’entre eux déclarent des produits égaux ou supérieurs à 750 000 euros et 271 un chiffre d’affaires supérieur à 3 750 000 € tandis que 90 % déclarent moins de 450 000 euros.

Plus de 11 000 organismes déclarent moins de 75 000 € de produits issus de la formation professionnelle et réalisent une faible part de l’activité de formation (3,5 %). A l’opposé, les 1,51 % d’organismes déclarant plus de 3 750 000 euros en recueillent à eux seuls 58 %, soit 4,2 mds €.

La formation professionnelle est donc caractérisée par une forte dispersion de l’offre de formation professionnelle liée au très grand nombre d’organismes déclarant une activité chaque année mais dans le même temps par une forte concentration si l’on se réfère à la répartition financière.

Les contrats de professionnalisation : un doublement des produits liés au compte personnel de formation

Les entreprises sont le premier financeur des actions de formations. Leur financement représente 58 % des produits, dont 37 % avec 2,6 mds € de financement direct et 20 % via les Opco, soit 1,5 mds €, soit un total 4,2 mds €.

Les produits provenant des opérateurs de compétences sont répartis comme suit :

• Produits pour des formations dispensées dans la cadre des contrats de professionnalisation : 1 milliard
• Produits pour des formations dispensées dans le cadre des congés individuels de formation : 169 millions
• Produits pour des formations dispensées dans le cadre du compte personnel de formation : 160 millions
• Produits pour des formations dispensées dans le cadre des dispositifs spécifiques pour les personnes en recherche d’emploi : 90 millions
• Produits pour des formations dispensées dans le cadre d’autres dispositifs (plan de formation, périodes de professionnalisation, …) : 650 millions

Les pouvoirs publics représentent 19 % des produits avec 1,4 milliards dont 420 millions provenant des Conseils régionaux, 150 millions provenant de l’Etat pour la formation de publics spécifiques et 155 provenant de Pôle emploi.

Les produits provenant des pouvoirs publics pour la formation de leurs agents s’élèvent à près de 600 millions d’euros et ceux des instances Européennes sont de 14 millions d’euros.

Les particuliers investissent dans leur formation professionnelle avec 509 millions engagés en 2018.

Les organismes ont recours à 300 000 formateurs internes (CDI, CDD, formateurs occasionnels, formateurs salariés mis à disposition dans un but non lucratif, formateurs bénévoles) et 120 000 formateurs externes dans le cadre de contrats de sous-traitance.

Les salariés représentent 69 % des stagiaires (9 millions), les personnes en recherche d’emploi bénéficiant d’un financement public étaient 570 000 et ceux bénéficiant d’un financement OPCO 45 000.

Près d’un million de particuliers ont financé à leurs propres frais leur action de formation professionnelle.

Spécialités les plus enseignées :

Les diplômes et les titres professionnels : 1,5 millions de bénéficiaires

Formations visant un diplôme ou un titre professionnel inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) :

• 380 000 formations de niveau I et II (licence, maîtrise, master, DEA , DESS, diplôme d’ingénieur)
• 150 000 formations de niveau III (BTS, DUT, écoles de formation sanitaire et sociale …)
• 110 000 formations de niveau IV (BAC professionnel, BT, BP, BM…)
• 240 000 formations de niveau V (BEP, CAP ou CFPA 1er degré…),
• 140 000 formations visant un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) non inscrit au RNCP,
• 550 000 visant une certification et/ou une habilitation inscrite à l’inventaire de la CNCP,

10 400 000 autres formations professionnelles continues (initiation, perfectionnement, pré-qualification, remise à niveau, maîtrise des savoirs de base)

Les prestataires de bilans de compétences ont déclaré la réalisation de 38 000 bilans de compétences

120 000 actions d’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience ont été réalisées

--

Webmestre |