+ services en département
 
 
 
 
 
 
Accueil > Entreprises, emploi, économie > L’actu de l’emploi et des entreprises en Ile-de-France > L’État expérimente une offre innovante de services publics pour les startup, à (...)

L’État expérimente une offre innovante de services publics pour les startup, à la Station F

| Publié le 3 juillet 2017 | Dernière mise à jour le 4 juillet 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Dans le cadre de la Station F, plus grand incubateur d’entreprises au monde, une vingtaine d’administrations et d’opérateurs publics réunis par la mission French Tech vont expérimenter une offre innovante de services publics pour accueillir et faciliter le développement des startup.

Dans la cadre de l’ouverture de la Station F, le plus grand incubateur d’entreprises au monde, la mission French Tech, lancée par l’État pour favoriser l’émergence et la croissance des startup en France, met en place une offre de services innovante pour répondre aux besoins des entrepreneurs.

Expérimenter de nouveaux services pour les startup

Baptisé « French Tech Central », l’initiative réunit une vingtaine d’administrations et d’opérateurs publics partenaires : la Direccte, l’Urssaf, la DRFIP, la DRIEE, Bpifrance, Business France, les Douanes, la Préfecture de police, la Caisse des dépôts, la Banque de France, Pôle Emploi…
Il s’agit d’être présent aux côtés des start-up pour mieux répondre à leurs questions ou besoins par le biais d’un guichet unique mais aussi d’expérimenter pour faire évoluer l’offre de services publics.
Les start-ups pourront y rencontrer les agents et opérateurs lors de rendez-vous bilatéraux ou dans le cadre d’ateliers thématiques autour des questions de recrutement, de financement, d’exportation etc. La Direccte sera présente dans l’espace French Tech Central notamment sur les questions de développement économique, d’emploi, de droit du travail, de concurrence et d’intelligence économique, etc.
« French Tech Central » a ainsi vocation à devenir le lieu de référence de la French Tech, le lieu d’identification de l’ensemble des outils et des communautés de ce programme. La Station F constituera ainsi à la fois une vitrine, un point de ralliement, un lieu d’animation de tout l’écosystème French Tech, tout en offrant un rayonnement international à l’innovation française.

Le plus grand incubateur du monde

Inaugurée le 29 juin dans le 13e arrondissement de Paris, la Station F accueillera près de 1000 startups. Ce vaste campus se veut à la fois un lieu de vie et de travail. Il proposera aux start-ups hébergées tous les services d’un incubateur classique : bureaux, conseils, accompagnements, formations, etc.
La Station F offre 3 000 postes de travail répartis sur 34 000 m2. Différents espaces seront confiés à des acteurs tels quela French Tech mais aussi Facebook, Vente-privée, HEC, le fonds d’investissement Daphni, Kima Ventures, le Numa, ou Techshop qui gèrera un Fab Lab.

La dynamique des startups françaises

L’action publique French Tech, depuis son lancement en novembre 2013, a été conçue pour amplifier la formidable dynamique des startups françaises avec l’ambition de favoriser la structuration et le développement en France d’un environnement propice à leur croissance : diffuser une « culture startup » et susciter en France un mouvement d’adhésion en faveur des startups, développer une fierté d’appartenance parmi les entrepreneur et attirer vers les startups françaises talents et investisseurs internationaux.
Cet élan avait l’objectif de rendre globalement les startups françaises plus visibles et crédibles pour leur permettre d’attirer plus d’investissement (notamment des grands groupes, des fonds d’investissement étrangers), plus de talents à recruter ou plus de clients (consommateurs ou BtoB), etc.

--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics