+ services en département
 
 
 
 
 

Votre correspondant PME

 

Grand Paris

 

Main d’Oeuvre Etrangère

 
Accueil > Économie numérique : Portrait des 500 000 travailleurs franciliens du (...)

Économie numérique : Portrait des 500 000 travailleurs franciliens du numérique

| Publié le 24 mars 2016 | Dernière mise à jour le 16 septembre 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

L’Insee, l’IAU Île-de-France, l’Apur et la Direccte Île-de-France publient deux études sur les entreprises et les travailleurs du secteur du numérique.

La République du XXIe siècle sera nécessairement numérique et c’est pour faire face à ce défi que le gouvernement a présenté, en décembre dernier, un projet de loi intitulé Pour une République numérique. Dans ce cadre, l’Insee, l’IAU Île-de-France, l’Apur et la Direccte Île-de-France publient deux études sur les entreprises et les travailleurs du secteur du numérique. Jean-François Carenco, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, souligne qu’il « est important de bien connaître les opportunités qu’offre le numérique, car c’est un secteur clé de l’économie francilienne d’aujourd’hui et de demain ».
L’étude Le numérique en Île-de-France : combien d’entreprises, combien d’emplois ? offre un éclairage synthétique sur l’emploi et les entreprises de ce secteur stratégique et en plein essor.

500 000 personnes travaillent dans le numérique en Île-de-France

En 2013, en Île-de-France, l’économie numérique représente un emploi sur dix. Ce secteur emploie plus de 500 000 salariés, soit la moitié des effectifs comptabilisés au niveau national. Depuis 2007, les non-salariés y occupent une part grandissante. Les actifs de 25-34 ans sont particulièrement nombreux. Les femmes y représentent 36 % des actifs occupés contre 48 % en moyenne dans l’économie francilienne. Plus de la moitié des emplois du numérique sont pourvus par des cadres.
Une activité de plus en plus tournée vers les contenus
Le domaine des contenus et supports culturels est particulièrement présent en Île-de-France, totalisant les 2/3 des emplois nationaux. La nature de l’activité numérique continue d’évoluer de la fabrication des supports vers les contenus. Les créations d’établissements sont très dynamiques dans le secteur de l’édition de logiciels.

Des entreprises concentrées à Paris et dans les Hauts-de-Seine

L’essentiel de l’activité numérique est concentré à Paris et dans les Hauts-de-Seine. Au cours de ces dix dernières années, plus de 100 000 m² d’incubateurs ont été construits ou sont en cours de livraison pour répondre à ces enjeux.

Deux études sont consacrées au numérique :
- Consultez la synthèse thématique n°64 - Économie numérique : 80 % des établissements franciliens concentrés en cœur d’agglomération

- Consultez la synthèse thématique n°65 - L’économie numérique en Ile-de-France : une dynamique d’emploi portée par les non-salariés

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics