+ services en département
 
 
 
 
Accueil > Etudes et statistiques > Données trimestrielles du marché du travail > Données trimestrielles du marché du travail

Données trimestrielles du marché du travail

| Publié le 26 avril 2019 | Dernière mise à jour le 28 juin 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Au premier trimestre 2019, en Île-de-France, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit en moyenne sur le trimestre à 665 220. Ce nombre baisse de 0,3 % sur le trimestre
(soit –1 800 personnes) et de 0,9 % sur un an.
En France métropolitaine, ce nombre baisse de 0,7 % ce trimestre (–1,5 % sur un an).

En Île-de-France, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s’établit en moyenne à 994 900 au premier trimestre 2019. Ce nombre est stable sur le trimestre (soit +300 personnes) et progresse de 0,1 % sur un an.
En France métropolitaine, ce nombre est stable ce trimestre (–0,4 % sur un an).

La publication « Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en Île-de-France au 2e trimestre 2019 » paraîtra le jeudi 25 juillet à 12h00.

En savoir plus :

Évolution de la publication Dares-Pôle emploi relative aux demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi

La publication commune Dares-Pôle emploi sur les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sera désormais trimestrielle. Elle présentera la moyenne sur le trimestre passé du nombre de demandeurs d’emploi inscrits et des flux d’entrées et sorties.
La deuxième publication trimestrielle concernera les chiffres du 2ème trimestre 2019 et sera diffusée le jeudi 25 juillet 2019. Le calendrier des publications portant sur les autres trimestres de 2019 est disponible sur le site internet de la Dares et sur pole-emploi.org.

Cette évolution, annoncée en novembre 2017 (cf. communiqué de presse), vise à mettre l’accent sur les évolutions tendancielles de ces statistiques plutôt que sur leurs variations au mois le mois, qui sont volatiles et parfois difficiles à interpréter.

Cette refonte se situe dans la continuité des changements mis en œuvre en 2016 suite aux recommandations de l’Autorité de la statistique publique (ASP). Elle a fait l’objet d’une consultation du Conseil national de l’information statistique sur la base des travaux d’un groupe réunissant des experts de la Dares, Pôle emploi et de l’Insee.

--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics