+ services en département
 
 
 
 
 
 

Contrats aidés - Contrats uniques d’insertion CUI-CAE

| Publié le 20 novembre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le Contrat unique d’insertion CUI-CAE est un contrat de travail aidé financièrement par l’Etat. En attendant une refonte du dispositif en 2018, il est toujours possible d’utiliser ces contrats aidés de manière plus ciblée : sont concernés les employeurs qui y ont déjà eu recours et demandeurs d’emploi rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi.

Le Contrat unique d’insertion CUI-CAE est un contrat de travail aidé financièrement par l’Etat. La prise en charge représente 70 % du SMIC selon les cas.
En attendant une refonte du dispositif des contrats aidés en 2018, ils peuvent être utilisés :
-  par les employeurs qui recrutent une personne éligible (lire ci-dessous)
-  pour les personnes à la recherche d’un emploi rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi (en situation de handicap, seniors…).

Quels sont les employeurs qui peuvent recourir au CUI-CAE ?

Le recours au CUI-CAE est ciblé vers :
-  l’Education Nationale ou les établissements d’enseignement agricole pour le recrutement des auxiliaires de vie scolaire ;
-  les communes rurales (au sens de l’INSEE) et les employeurs du secteur médico-social (codes NAF 86 à 88) qui ont des postes précédemment pourvus dans le cadre d’un CUI-CAE et qui peuvent renouveler le contrat de la personne occupant le poste ou recruter un demandeur d’emploi de plus de 12 mois ;
-  tous les employeurs recrutant un demandeur d’emploi entrant dans une catégorie de publics éligibles au dispositif (lire ci-dessous).
-  les employeurs recrutant un bénéficiaire du RSA.

Qui peut-on recruter dans le cadre d’un CUI-CAE ?

Peuvent être recrutés dans le cadre d’un CUI-CAE :
-  tous les demandeurs d’emplois recrutés par l’Education nationale ou les établissements d’enseignement agricoles.
-  les bénéficiaires du RSA, dans le cadre des conventions avec les conseils départementaux ;
-  les demandeurs d’emploi de plus de 12 mois recrutés par les structures médico-sociales (codes Naf 86 à 88), les communes rurales (définition Insee) ;
-  les demandeurs d’emploi de 50 ans et plus ou résidant dans les Quartiers prioritaires de la ville (QPV) ou bénéficiaires de l’ASS, de l’AAH ou reconnu « travailleur handicapé » ;
-  les personnes placées sous-main de justice et ou les demandeurs d’emploi bénéficiant d’une protection internationale.

Comment établir sa convention CUI ?

C’est à l’employeur de demander la création de la convention ou son renouvellement à l’agence Pôle emploi, la Mission locale ou l’agence Cap emploi.

--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics