+ services en département
 
 
 
 
 
 
Accueil > Entreprises, emploi, économie > Emploi > Aides à l’emploi > Contrats aidés CAE (pour secteur non marchand) > Contrat d’accompagnement dans l’emploi : des aides conséquentes pour les (...)

Contrat d’accompagnement dans l’emploi : des aides conséquentes pour les associations et les employeurs publics

| Publié le 3 mai 2016 | Dernière mise à jour le 18 avril 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Dans le cadre du Contrat d’Accompagnement dans l’emploi (CAE), les taux de prises en charge du salaire par l’Etat ont été revus par l’arrêté du 3 mars 2017. Ils restent très attractifs afin de renforcer les chances de certains publics d’accéder à l’emploi.

Ainsi les aides restent maximum, avec un taux de prise en charge de 90 %, pour les publics travailleurs handicapés ou les bénéficiaires de l’AAH.
Un taux majoré de 77 % est également instauré à destination des demandeurs d’emploi qui ont été suivis dans le cadre d’un dispositif 2ème chance (Garantie jeunes, Ecole de la deuxième chance, EPIDE, pacte de la 2ème chance, jeunes sortant du service militaire volontaire), les demandeurs d’emploi bénéficiant d’une protection internationale, les demandeurs d’emploi résidant dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV) recrutés par un club associatif sportif ou encore les personnes placées sous main de justice.

Elles demeurent à un taux majoré de 70 % pour les publics seniors, demandeurs d’emploi depuis plus de 24 mois ou bénéficiaires de l’ASS et également pour les jeunes résidant en quartier prioritaire de la politique de la ville.

Pour les autres publics rencontrant des difficultés d’insertion (jeunes de moins de 26 peu ou pas qualifiés, demandeurs d’emploi de plus de 12 mois….etc) le taux de prise en charge de l’Etat est toujours de 60 % du SMIC brut.

Les employeurs concernés par le CAE sont les associations, les collectivités, les délégataires de missions de service public ou assimilés, les établissements publics, les fondations.

Cette aide aux employeurs via le Contrat d’accompagnement dans l’emploi vient compléter les dispositifs en faveur de l’emploi des jeunes (emplois d’avenir, contrats de génération notamment) dont les taux de prise en charge restent inchangés.

Dès maintenant, concrétisez vos projets de recrutement. Pôle emploi, les missions locales, Cap emploi et les unités départementales de la Direccte d’Ile-de-France se tiennent à votre disposition pour plus de précisions.

Pour simuler le reste à charge employeur, rendez-vous sur http://etreemployeur.fr/acceslibre/simulateurs.php

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics