+ services en département
 
 
 
 
Accueil > Entreprises, emploi, économie > L’actu de l’emploi et des entreprises en Ile-de-France > Comment assurer la continuité de l’économie en période de crise (...)

Comment assurer la continuité de l’économie en période de crise sanitaire

| Publié le 23 mars 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Il est crucial de limiter la dissémination du virus à l’origine de l’épidémie de COVID19. Des mesures restreignant les déplacements ont été adoptées. Certaines activités économiques conduisant à des regroupements non indispensables de consommateurs notamment ont été suspendues. Pour les autres activités économiques, le respect des règles de limitation des déplacements passe par la généralisation du télétravail dès qu’il peut être mis en œuvre.

Certaines activités ne peuvent toutefois être exercées en télétravail. Pour ces dernières, la protection des salariés est une condition préalable nécessaire. Elle est évaluée au cas par cas et s’appuie sur les mesures barrières définies par les autorités sanitaires.

Dans ces conditions, la poursuite des activités économiques n’est pas « par principe » incompatible avec le respect des mesures de confinement. Des guides sont seront rendus disponibles dans les tous prochains jours pour aider les entreprises.

Il est essentiel que les entreprises adoptent les mesures de prévention rendues nécessaires par la continuation de l’activité avant d’envisager une demande d’autorisation d’activité partielle.

Le Gouvernement a fait le choix d’un soutien massif aux entreprises pour leur permettre de traverser la période qui s’ouvre, sans fermer ou même seulement licencier, afin de redémarrer rapidement leur activité à la fin de l’épidémie :

-  Refonte massive du dispositif de chômage partiel ;

-  Délais de paiement des échéances fiscales ou sociales ;

-  Mise en place d’un fonds de solidarité pour les travailleurs indépendants ;

-  Garantie massive (jusqu’à 90%) des prêts consentis aux entreprises pour qu’elles puissent continuer à se financer ;

-  Mobilisation forte des services publics, Direccte, médiateur crédit, médiateur des entreprises.

--

Webmestre |